Je suis Stéphane Mouton, photographe de portraits, et je suis basé à Angers, en Maine-et-Loire.
Je suis spécialiste des sessions de prise de vues en condition « studio », sur fond noir. Ainsi, je donne à mes images une esthétique singulière, sans artifice, fondée sur la technique dite « en clair-obscur ».
Ma pratique est guidée par le souci de capturer regards et expressions, ainsi que de mettre en valeur les courbes et les lignes de force de mon modèle. Je travaille donc avant tout le portrait rapproché, en couleur comme en noir-et-blanc.
Je traite mes images de manière à obtenir de beaux contrastes et je suis rigoureux dans ma sélection finale : je vous livrerai des images dont vous serez fièr(e)s.

La session de prise de vues en condition « studio » s’adresse aux particuliers comme aux professionnels et artistes désireux d’enrichir leur portfolio. La séance dure environ deux heures (comptez entre une heure et une heure trente de prise de vues) et est l’occasion d’une belle rencontre entre nous.
Je propose une entrevue préalable, si nécessaire.


 

Je propose une formule unique, au tarif de 160 euros, qui comprend :

  • Le rendez-vous préalable (si nécessaire)
  • La séance de prise de vues (environ 1h15, prévoir une rencontre de 2h tout compris)
  • Le traitement numérique des images (HD, non signées)
  • La livraison numérique des images sous 4 jours (entre 10 et 20 images, en fonction du déroulement de la séance)
  • Un espace en ligne privé. Téléchargement libre des images et cession du droit d’utilisation (les images vous appartiennent)
  • 2 tirages 20×30 offerts (sur les 2 images de votre choix) en livraison à domicile
  • Tirages sur supports divers (papier, toile, carterie…) : frais d’impression et de port en sus).

Néanmoins, les demandes spécifiques (séance plus longue, notamment pour la constitution d’un book professionnel) seront sujettes à l’établissement d’un devis personnalisé.

En matière de tarification des tirages sur papier, je fais le choix de rester au plus près des frais d’impression imposés par le laboratoire de développement (CEWE). Ceci par refus d’imposer des frais cachés, hors prestation de prise de vues et de traitement d’images.